Le film Le viager : Un viager en or

4 comments on "Le film Le viager : Un viager en or"

Récemment, la télévision a rediffusé le film Le viager de Pierre Tchernia. J’ai revu avec plaisir ce film car j’ai une faculté assez surprenante d’oublier les films que j’ai déjà vus. En regardant ce (trop) long métrage, j’ai pu noter les excellentes répliques des acteurs.

Bien que le film Le viager soit trop souvent cité comme un des arguments anti-viager, j’ai trouvé ce film culte doté d’un véritable côté kitsch (oui, il date de 1972), avec une caricature extrême mais avec une juste pointe de cynisme.

Voici une liste des meilleures répliques du film Le viager :

Un viager en or.
Pas plus de 2 ans à vivre.

A Saint-Tropez, il fait beau ici,
on se sent revivre.

À votre bonne santé, M. Martinet !
Vous nous enterrerez tous !

Qu’est-ce que c’est, Hitler ? C’est un petit peintre en bâtiment ! […]
Qu’est-ce que c’est le nazisme ? C’est un feu de paille ! Faites-moi confiance !

Oh, une étoile filante, il faut faire un vœu…
C’est fait !

Croyez-moi Docteur,
vous devriez voir un médecin !

Je n’ai pas payé le viager cette année.
Je ne vais pas te laisser gâcher une affaire aussi formidable.

Tu vois Kiki,
c’était le bouquet !

Cette dernière réplique est un jeu de mots entre le bouquet du feu d’artifice qui tue le dernier Galipeau et le bouquet qui est l’apport payé en premier lors d’un viager.

Ce qui est un régal dans ce film, bien que cela soit exagéré, ce sont les petites scènes entre l’acheteur et le vendeur du viager.
Ainsi, ils reçoivent les vœux de leur crédirentier qui se porte bien.
Comme, ils lui apportent sa rente viagère de façon annuelle, ils trinquent avec lui : « A votre bonne santé ». Il l’ausculte même.
Enfin, lors de l’occupation allemande, toute la famille se réfugie chez lui…enfin dans le poulailler de la maison à Saint-Tropez !

[ideabox]Concernant la pratique du viager, le film ne possède pas d’erreur notable.
Toutefois, il laisse à penser que l’indexation de la rente est facultative alors qu’elle est indispensable au contrat viager.
Enfin, j’ai remarqué aussi que la rente est payée annuellement alors qu’aujourd’hui, il est plus fréquent de trouver un paiement mensuel ou trimestriel.[/ideabox]

Sur la page Wikipédia du film Le viager, il est indiqué à tort que « La réalité se trouvera dépassée par la fiction des années plus tard, avec la longévité exceptionnelle de Jeanne Calment, qui avait elle aussi vendu sa maison en viager avant guerre, non à son médecin, mais à son notaire. ». En effet, le viager de Jeanne Calment a duré 32 ans alors que dans le film, le viager dure plus de 40 ans !

4 commentaires on "Le film Le viager : Un viager en or"


  1. Bonjour,

    Comme toujours le viager dérive sur des situations extrêmes. Il est vrai que bien filmé comme c’est le cas ici cela donne des situations assez drôles pleines de cynisme avec des répliques cultes.
    Cela étant la plupart du temps le viager peut être une solution intéressante.

    Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre.

    Répondre

  2. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une comédie et pas d’un documentaire sur le viager 😉

    Dans le même ordre d’idées je vous invite à regarder « Mille millièmes, fantaisie immobilière » sur la vie d’une copropriété ou « Le Grand Appartement » concernant un logement en loi 1948.

    Ce sont des films intéressants mais qu’il vaut mieux voir quand on a déjà investi…

    Répondre

    1. Bonjour Didier,

      Merci pour ton intéressante contribution.
      Je ne manquerai pas de voir ces 2 films.

      Même si comme tu le dis « qu’il vaut mieux les voir quand on a déjà investi », je pense que tout bon investisseur se doit d’être averti avant d’investir.

      A bientôt,

      Fabrice

      Répondre

  3. Bonjour

    Je suis d’accord avec Didier. Le film est d’abord un sujet de comédie sur un sujet à la mode de l’époque avec l’oeil acerbe de Pierre Tchernia et servi par son ami Michel Serrault.

    Concernant la cohabitation, je préfère l’auberge espagnole de Cédric Klapish

    Lol

    Ludovic

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *