Aides pour les travaux de rénovation d’un viager

0 comments on "Aides pour les travaux de rénovation d’un viager"

A la libération d’un viager occupé, pour décès ou départ du crédirentier en maison de retraite, il devient indispensable pour le propriétaire d’entreprendre des travaux de rénovation du logement vide. Voyons quels sont les travaux pouvant bénéficier d’aides de l’Etat en 2014.

Il existe essentiellement deux types d’aides fournies par l’Etat :

  • L’éco prêt à taux zéro
  • Le crédit d’impôt développement durable simplifié

L’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt est une somme prêtée sur 15 ans, par les banques conventionnées, d’un montant de 30.000 euros maximum, permettant d’effectuer des travaux d’isolation à la condition que les propriétaires fassent au minimum 2 types d’isolation parmi cette liste :

  • Installation ou changement d’un système de chauffage
  • Installation d’un chauffage qui utilise une énergie renouvelable
  • Installation de production d’eau chaude sanitaire qui utilise une source d’énergie renouvelable comme les pompes à chaleur, chaudières à condensation ou capteurs solaires
  • Travaux d’isolation de toiture
  • Travaux d’isolation de murs extérieurs
  • Changement des fenêtres et de portes d’entrée.

En savoir plus sur l’éco-PTZ.

Le crédit d’impôt développement durable

Cette aide autorise les propriétaires de déduire 15 ou 25 % des travaux de rénovation sur leurs impôts sur le revenu.

Les travaux de rénovation éligibles sont les suivants :

  • Chaudières à condensation, individuelles ou collectives, utilisées pour le chauffage ou la
    production d’eau chaude
  • Chaudières à micro-cogénération gaz
  • Matériaux d’isolation thermique et coût de la main d’oeuvre pour les parois opaques
  • Matériaux d’isolation thermique pour les parois vitrées
  • Volets isolants et matériaux d’isolation thermique pour les portes d’entrée donnant sur
    l’extérieur
  • Matériaux de calorifugeage de tout ou partie d’une installation de production ou de
    distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire
  • Equipements de production d’énergie utilisant éolienne ou hydraulique
  • Appareils de chauffage au bois ou biomasse
  • Pompes à chaleur air eau pour production de chaleur
  • Pompes à chaleur à capteur enterrés pour production de chaleur (pose de l’échangeur
    de chaleur souterrain inclus)
  • Pompes à chaleur thermodynamiques pour production d’eau chaude sanitaire
  • Equipements de raccordement à un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des
    énergies renouvelables ou par une installation de cogénération
  • Frais engagés pour la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique, en dehors
    des cas où la réglementation le rend obligatoire

Attention, seuls les propriétaires d’un viager devenant leur résidence principale peuvent bénéficier de ce dispositif sous conditions de ressources pour le taux à 15 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *