Acheter un viager avec un crédit à la consommation

7 comments on "Acheter un viager avec un crédit à la consommation"

Aujourd’hui, je vous propose de visionner une vidéo d’une interview réalisée par Olivier Seban. Il échange avec Florian, un jeune investisseur de 27 ans qui a acheté un viager avec un crédit à la consommation.

Voici ce que vous y découvrirez:

  • Comment Florian a réussi à obtenir près de 30 % de réduction sur le prix du bouquet sans rien négocier : 4’20”
  • Apprenez aussi comment Florian a réduit d’un tiers le montant de la rente à payer : 6’57”
  • Pourquoi il a dû financer le viager avec un crédit à la consommation : 8’05”

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous :

7 commentaires on "Acheter un viager avec un crédit à la consommation"


  1. Merci pour le vidéo!
    On peut ainsi dire que le viager est bel et bien un investissement qui ne requiert pas de beaucoup de budget, en tout cas, il faut bien se connaître dans le domaine et s’y renseigner davantage avant de s’y lancer.

    Répondre

  2. Bonjour à tous,

    Quelques petites réflexions par rapport à cette vidéo.

    1/ 23% de commission agence n’est pas cohérent puisque rappelons le, les honoraires agence sont calculés en fonction de la valeur vénale du bien et non pas le bouquet….tout comme les émoluments du notaire.

    2/ Ce petit arrangement de dernière minute quant au montant de la rente est également très étonnant voir même risqué ! Attention au risque de lésion…. En effet, si l’acte de vente précise qu’au regard de l’espérance de vie du crédirentier et de la valeur vénale du bien, le montant de l’arrerage devait être de 300€ et que finalement les parties se sont mis d’accord sur une diminution exceptionnelle de cette rente, attention à d’éventuels héritiers du crédirentier. Du vécu !

    3/ Un prêt à la conso pour financer une acquisition immobilière !
    Très très dangereux…. Rappelons qu’un prêt à la consommation est un prêt non affecté ! Si le banquier vient à connaitre l’objet de ce financement. Il pourrait demandé au souscripteur un remboursement anticipé avec pénalité.
    J’invite d’ailleurs ce jeune homme à relire son contrat de prêt SG : il doit être très clairement indiqué que ce financement ne devra pas avoir pour objet l’acquisition immobilière.

    Bien cordialement.

    Thomas.

    Répondre

    1. Bonjour Thomas,

      Merci pour ces réflexions que je partages et je mettais faîtes en voyant cette vidéo la première fois.

      A bientôt,

      Fabrice

      Répondre

  3. C’est vrai que le Viager est un investissement à moindre risque. Surtout que le bien reste une garantie plus que sérieuse. Mais il faut tout de même l’aide d’un expert pour éviter les pièges.

    Répondre

  4. Eh bien, merci pour cette interview. Je recherchais justement plus d’informations sur les investissements et surtout sur le viager. Cet interview m’a permis de comprendre beaucoup de choses.

    Répondre

  5. Très intéressant, acheter un viagé avec un petit budget. Juste prévoir sa capacité de remboursement de la rente.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *