3 raisons surprenantes d’acheter un viager sur la Côte d’Azur

10 comments on "3 raisons surprenantes d’acheter un viager sur la Côte d’Azur"

Soleil, plage et farniente… Comme chaque été, beaucoup de Français passeront leurs vacances sur la Côte d’Azur en louant un appartement ou une villa. Profitons de ce moment agréable pour réfléchir à l’investissement en viager sur la Côte d’Azur.

viager côte d'azur
© JFL Photography – Fotolia.com

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) représente, avec la région parisienne, la plus grande offre de viagers immobiliers. Le coût de la vie dans ces deux régions explique la multitude des annonces immobilières en viager. De plus, la région PACA concentre de nombreux retraités qui profitent du soleil Méditerranéen.

Devant cette abondance de viagers, la pertinence d’investir dans un viager provençal peut répondre à 3 objectifs qui se suivent dans le temps :

1 / Passez des vacances au soleil chaque année

L’acquisition d’un viager peut-être une solution alternative à l’acquisition d’une résidence secondaire sur la Côte d’Azur. Cette dernière sera probablement vide 90 % de l’année. On ne peut pas parler d’un investissement rentable.

Le viager permet une acquisition immobilière en douceur avec un pied-à-terre pour les congés estivaux.
En effet, il est possible de négocier avec le vendeur en viager qu’il libère le logement pendant une durée déterminée sur la période de congés estivale.
Par exemple, l’acheteur et le vendeur peuvent convenir ensemble que l’appartement ou la villa sera libre 4 semaines en août pour le nouveau propriétaire. Généralement, une indemnisation au bénéfice du vendeur est prévu au contrat afin de lui permettre de se loger durant ce congé.

2 / S’enrichir avec la location saisonnière

Au terme du viager, l’acheteur récupère la jouissance totale du bien immobilier acquis.
Sachez que l’attractivité touristique de la Côte d’Azur offre un beau potentiel de location saisonnière à la semaine.
Actuellement, cette forme de location est l’investissement locatif le plus rentable pour un propriétaire d’un appartement ou d’une maison. La location saisonnière permet une rentabilité plus importante qu’une location classique à l’année.

Bien entendu, il faudra déléguer la gestion hebdomadaire (entrées/sorties des touristes) à une tierce personne comme un auto-entrepreneur par exemple. Pour en savoir plus sur le sujet, je vous recommande la lecture du livre « Comment ils se sont enrichis grâce à la location saisonnière » de Ludovic Matten.

3 / Profitez d’une retraite au soleil

A l’approche de sa propre retraite, l’acheteur pourra utiliser ce logement pour vivre sur la Côte d’Azur dans un bien immobilier qu’il aura amorti depuis fort longtemps.

Toutefois, s’il ne souhaite pas habiter dans les Alpes-Maritimes ou dans le Var, l’acquéreur pourra revendre son bien en viager libre afin de recevoir une rente mensuelle. Au final, cette rentrée d’argent permettra d’améliorer sa retraite afin d’en profiter pleinement.

10 commentaires on "3 raisons surprenantes d’acheter un viager sur la Côte d’Azur"


  1. Bonjour Fabrice,

    Ah la la ton article sur la côte d’azur fait rêver.

    Effectivement, je pense que la période des vacances est le moment le plus propice pour acheter un viager.

    En effet, les vacances nous permettent de découvrir ou re-découvrir des endroits que l’on connaît (ou non).

    Je trouve que lorsque l’on n’habite pas dans la région, l’achat d’un viager est une excellente opération. Car, je pense qu’il est très rassurant pour un futur propriétaire de viager de savoir que le bien pour lequel il verse une rente est occupé et entretenu.

    Très bon article.

    @ bientôt

    Audrey

    Répondre

  2. bonjour je voudrais savoir un peu plus sur le viager bien cordialement

    Répondre

  3. Salut Fabrice,

    Maintenant que tu donnes des envies de vacances au soleil, quand est-ce que tu nous proposes quelques belles affaires en viager pour que nous puissions prévoir l’été prochain? 😉

    A bientôt
    Damien

    Répondre

    1. Salut Damien,

      Tiens un retour 🙂

      Bien évidemment, j’ai constaté quelques bonnes affaires en viager sur la Côte d’Azur avant de parler de cette opportunité.
      Pour l’instant, sur ce blog, je ne fais pas de liste de bonnes affaires mais en cherchant un peu, on peut trouver son bonheur.

      A bientôt,
      Fabrice

      Répondre

  4. Bonjour

    la Côte d’azur ça laisse rêveur. Mais pourquoi ne pas sortir de l’hexagone et viser des pays comme le Portugal. Avez vous vu l’émission de Capital ce week end sur l’exonération fiscale ?

    Ludovic

    Répondre

    1. Bonjour Ludovic,

      Oui, j’ai vu ce reportage mais je me méfies tout de même de la télé qui nous montre souvent qu’un côté de la médaille 😉

      A bientôt,
      Fabrice

      Répondre

  5. Bonjour Fabrice

    Merci pour ta réponse. Tu n’as pas tort. Cependant, de plus en plus de français se laissent séduire par le cadre et le climat. Mais aussi l’aspect fiscal ….

    Ludovic

    Répondre

  6. Voilà une lecture qui réchauffe, dans la grisaille du 6 octobre !
    Je n’ai pas les fonds mais j’aime lire vos articles.

    J’aime l’idée du viager passage d’une génération à l’autre
    Continuité de la vie d’une maison,
    après le passage d’un occupant, qui sera suivi par un autre…
    S’est assurer une sérénité à celui qui occupe le lieu.
    L’entretien, la restauration de son bien, la certitude que le travail
    d’une vie ne partira pas en fumée, en chamaille familiale,
    La possibilité de redevenir soutien de ses enfants, voire petits-enfants
    grâce au bouquet.

    Nous n’habitons plus la maison de nos parents, nous avons de plus en plus souvent
    jusqu’à 4 générations à tables…

    On peut peut-être même créer une sci familiale pour une acquisition en viager, non ?
    Ainsi répartir et partager le paiement de la rente ?

    Répondre

  7. Bonjour Fabrice,
    Deux questions: vous émettez la possibilité de revendre le bien en viager libre à terme afin d’obtenir une rente pour la retraite. Est-il possible de revendre le bien de manière traditionnelle (Autre qu’en viager libre)? Si cela est possible qu’elle est l’imposition sur la plus-value dans l’hypothèse que le bien prend de la valeur avec les années qui passent?
    Je vous remercie,
    Emmanuel

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *