Faut-il baisser ses tarifs de location saisonnière pour avoir 100 % de taux de remplissage ?

Article rédigé par deux amis blogueurs, Pierre et Gwen du blog Eldorado-Immobilier.

Cela nous arrive à tous. Malgré vos meilleurs efforts de marketing, vous avez toujours cette semaine en plein milieu de la haute saison, mais que vous n’arrivez pas à louer…
Comme la date se rapproche, vous devez décider quoi faire. Réduire ou ne pas réduire le prix, telle est la question.

Tout d’abord, considérons la réduction de votre prix.
Le temps dans une location de vacances est 100% périssable.
Réfléchissez y un peu…

Solder ses locations saisonnières

Si un jour n’a pas été loué dans votre propriété de vacances, il s’en est allé pour toujours. Vous n’aurez plus jamais aucune occasion de le louer à nouveau.

Les propriétaires de maisons de vacances n’ont pas le luxe de disposer de produits tangibles comme les détaillants.
Si un produit se trouve dans un magasin trop longtemps, un détaillant peut progressivement laisser tomber le prix jusqu’à ce que le produit se vende. C’est le principe des soldes.
Quelqu’un finira accepter un prix bas et acheter. Même les fruits et les pâtisseries périmées peuvent être consommées le lendemain.

Donc, quel conseil pour les propriétaires de locations de vacances qui ont des trous dans leurs calendriers pendant la haute saison ?
Beaucoup choisissent de baisser leurs prix afin de garder un taux d’occupation maximisé.
Cela se produit généralement à la dernière minute – trois à quatre semaines avant la date de location. La plupart des propriétaires offrent des rabais dans la fourchette de 10 à 20 %. Et les locataires aiment ces offres de dernière minute. Même si un locataire économise seulement 20 € sur une location, c’est 20 € de plus à mettre dans ses autres dépenses de loisirs.

Dans l’ensemble, l’abaissement de vos prix taux pour aider à vendre des semaines non garanties va dans le bon sens pour vous.

Mais baisser votre prix est-il toujours intéressant pour les propriétaires ?

Il y a de nombreux propriétaires qui refusent de baisser leurs tarifs, quelle que soit la circonstance.

J’ai parlé à certains propriétaires qui disent que baisser les taux attire moins de locataires de qualité et plus de voyageurs qui sont négligents et irrespectueux envers leurs maisons.
Ces propriétaires estiment que le jeu n’en vaut pas la chandelle et qu’en plus de louer moins cher ils s’exposent à des dégradations encore plus onéreuses dans leur appartement loué à la semaine.
Pensez-y …
C’est exact que vous recevrez moins de revenus net d’un locataire qui met votre location sens dessus dessous.

Qu’en est-il de vos locataires réguliers ?

Un autre angle d’approche intéressant.
J’ai entendu dire que certains propriétaires ne veulent pas être injuste envers leurs clients réguliers.
Pour illustrer, imaginez que vous avez un locataire qui loue de manière récurrente pour 2000 € par semaine en haute saison, comment votre locataire régulier se sentirait-il s’il avait découvert que vous louiez la semaine suivante (toujours en pleine saison) à quelqu’un d’autre pour 1500 € ? Pas bien.

Vos locataires récurrents sont les dernières personnes que vous voulez mettre en colère.
Qu’en pensez-vous ?

Alors, quelle est votre position sur les locations de dernière minute ?
S’il vous plaît partager vos pensées et vos expériences dans la section commentaires ci-dessous.

Laissez votre commentaire